*|MC:SUBJECT|*
FIRST NATIONS EDUCATION ADMINISTRATORS ASSOCIATION
CELEBRATES NATIONAL INDIGENOUS HISTORY MONTH BY
HONOURING FIRST NATIONS KNOWLEDGE KEEPERS

Akwesasne, ON
June 17, 2021

Knowledge Keeper Doris Camsell, Hay River, NT 
 
Celebrate National Indigenous History Month by honouring First Nations Knowledge Keepers. In this video, Knowledge Keeper Doris Camsell discusses the importance of resurrecting language and cultural teachings in First Nations schools. She talks about preparing students for the future by teaching hands on skills that will help their communities. She believes that literacy in traditional languages is important for today’s students and that we can all have the ability to learn new languages by reading. She urges elders to come together to help each other so that they can effectively pass on traditional knowledge to new generations. 

 

 
Born in Fort Providence, NT, Doris Camsell was raised on the land by her parents Albert and Caroline Bonnetrouge. She holds a B.ED in education, BA in anthropology and archaeology, a Masters in land based education, and a certification in Linguistics. She participated in the development of the Dene Curriculum for the north, has translated numerous books in Dene Zhatie, and translated and transcribed for the movie Three Feathers. She taught for 28 years at all four schools in Hay River, NT, and is now retired. She is currently a representative on the National Indian Education Council for Dene Nation and is working on keeping her language alive through Dene Literacy.

The First Nations Education Administrators Association’s “Gathering Place” Knowledge Keepers Talking Circle took place on March 10, 2021, on Zoom. The Knowledge Keepers spoke on the power of culture, storytelling, and land-based education. In this series, Knowledge Keepers tell stories for pandemic times, discuss First Nations education, lessons learned and best practices.
 
ASSOCIATION DES ADMINISTRATEURS DE L’ÉDUCATION DES PREMIÈRES NATIONS
CÉLÈBRE LE MOIS NATIONAL DE L’HISTOIRE AUTOCHTONE EN
HONORANT LES GARDIENS DU SAVOIR DES PREMIÈRES NATIONS

Akwesasne, ON
17 juin 2021

Gardienne des connaissances Doris Camsell, Hay River (NT) 

Célébrez le Mois national de l’histoire autochtone en honorant les gardiens du savoir des Premières Nations ! Dans cette vidéo, la gardienne du savoir Doris Camsell discute de l’importance de ressusciter les enseignements linguistiques et culturels dans les écoles des Premières Nations. Elle parle de préparer les étudiants pour l’avenir en leur enseignant des compétences pratiques qui aideront leurs communautés. Elle croit que l’alphabétisation dans les langues traditionnelles est importante pour les étudiants d’aujourd’hui et que nous pouvons tous avoir la capacité d’apprendre de nouvelles langues en lisant. Elle exhorte les aînés à se rassembler pour s’entraider afin qu’ils puissent transmettre efficacement les connaissances traditionnelles aux nouvelles générations.

 
Née à Fort Providence, NT, Doris Camsell a été élevée sur la terre par ses parents Albert et Caroline Bonnetrouge. Elle est titulaire d’un B.ED en éducation, d’un Baccalauréat en anthropologie et archéologie, d’une maîtrise en éducation expérientielle axée sur les activités dans le territoire et d’une certification en linguistique. Elle a participé à l’élaboration du programme d’études en langue dénée pour le nord. Elle a traduit de nombreux livres en Déné Zhatie et elle offert ses services de traduction et transcription pour le film Three Feathers (Trois plumes). Elle a enseigné pendant 28 ans dans les quatre écoles de Hay River, NT, et est maintenant à la retraite. Elle est actuellement représentante au Conseil national de l’éducation indienne pour la nation Dénée et s’efforce de maintenir sa langue vivante grâce à l’alphabétisation Dénée.

Le cercle de discussion « Lieu de rassemblement » des gardiens du savoir de l’Association des administrateurs de l’éducation des Premières Nations a eu lieu le 10 mars 2021 sur Zoom. Les gardiens du savoir ont parlé du pouvoir de la culture, des récits et de l’éducation axée sur la terre. Dans cette série, les gardiens du savoir racontent des histoires en temps de pandémie, discutent de l’éducation des Premières Nations, des leçons apprises et de meilleures pratiques.